Qui sommes nous

Yann Levy
Yann est photo-reporter, représenté par la studio Hans Lucas, il s’intéresse principalement aux sujets sociaux.  Lorsqu’il ne travaille pas sur l’actualité française ou pour des ONG, c’est sur la société nord-irlandaise qu’il pose son regard. Yann est aussi  Journaliste indépendant.
Nnoman
Cofondateur du collectif ŒIL et corédacteur en chef photo de Fumigène magazine. Son travail se concentre sur la banlieue et le quotidien de ses habitants, les oppressions et la mise en lumière des résistances.
Découvrir son travail.

 

Julien Pitinome
Ancien éducateur spécialisé, cofondateur du collectif ŒIL et corédacteur en chef photo de Fumigène magazine, Julien travaille principalement sur les problématiques des quartiers populaires et du vivre ensemble.
Découvrir son travail.

 

Valentina Camu
Photographe free-lance depuis 2010 elle partage son temps de travail entre les projets personnels, les commandes pour des ONG et l’actualité.
Valentina Camu est membre du Studio Hans Lucas.
Découvrir son travail

 

Valérie Dubois
Membre du studio Hans Lucas. Diplômée en information-communication à l’Institut français de presse et en photojournalisme à l’EMI-CFD, Valérie publie dans la presse nationale des reportages sociaux réalisés en France et à l’international. Elle mène en parallèle un travail de portraits et d’illustrations à l’univers plutôt onirique et parfois sombre.
Découvrir son travail.

 

Rose Lecat
Le travail de Rose explore les multiples possibilités et complexités d’une identité individuelle et communautaire. Après une rencontre décisive avec une association de soutien aux sans-abri, lors d’un rassemblement contre les expulsions, Rose décide d’aller à la rencontre de ces personnes, de montrer leur vie quotidienne à travers un travail de photographies documentaires au long-court et de photojournalisme. Rose est Membre du Studio Hans Lucas.
Découvrir son travail.

 

 
Jean Stern
Cofondateur de GaiPied en 1979, puis journaliste à Libération et à La Tribune, Jean Stern a publié Les Patrons de la presse nationale. Tous mauvais (La Fabrique, 2012) et Mirage gay à Tel Aviv (Libertalia, 2017). Rédacteur en chef de La Chronique d’Amnesty International, il s’exprime ici à titre personnel.

 

Vincent Palmier
Ancien rédacteur  du service photo de l’Agence France-Presse et diplômé d’un master en histoire de l’art, Vincent a également étudié le photojournalisme à San Francisco. Il a été l’assistant de photographes au sein l’agence Magnum. Par ailleurs, il a collaboré à la création et à la programmation du festival Impressions, consacré au livres de photographie.

 


LES ÉDITIONS LIBERTALIA, SOUS LE DRAPEAU DES PIRATES.

À la fin du XVIIe siècle, Misson, un gentilhomme provençal passé à la piraterie, et Carraccioli, un prêtre défroqué aux idées révolutionnaires, fondèrent au nord de Madagascar une République égalitaire du nom de Libertalia.

Éphémère, mythique, née de l’imaginaire fertile de Daniel Defoe, l’utopie pirate n’a probablement jamais existé. Pourtant, à l’heure de l’argent-roi, du sécuritaire triomphant, du libéralisme et des égoïsmes généralisés, certains refusent encore de se soumettre à la « fin de l’histoire », à l’injustice confondante, au cercle vicieux de la modération et de la résignation. Parce qu’aujourd’hui plus qu’hier, « ceux qui vivent sont ceux qui luttent », les éditions Libertalia se donnent pour objectif d’armer les esprits et de les préparer à des lendemains solidaires et libertaires.

Tremblez puissants, nous ne ferons pas de quartier !
Découvrir Les Éditions Libertalia

error: Content is protected !!